Vive la rentrée ? …

Après un début d’année plutôt encourageant, la tendance ne s’est pas confirmée sur le deuxième trimestre. Le marché publicitaire clôture le semestre sur une faible croissance +0.6%. La Télévision, véritable moteur de la croissance (avec +4.6%) et la Radio (+3.6%) ont profité de cette hausse grâce aux secteurs de la Distribution (+20% en TV -notemment les mouvements de Carrefour et Leclerc en TV- et  +9% en Radio) et de l’Automobile (+8% en TV et +27% en Radio). Le Presse se cantonne à un -1.6% tandis qu’Internet recule de -2.4%.

L’OOH est en repli sur ce premier semestre (-7%) souffrant des hésitations de gros annonceurs sur des secteurs contributeurs comme la Distribution (-11%) et les Télécommunications (-47% avec les replis de SFR, BOUYGUES, ORANGE, SAMSUNG) sur lequel on constate un effet de base vs 2011 et la spectaculaire actualité de SFR qui avait boosté tout un marché.

2012, année électorale a imposé un rythme frileux aux annonceurs. Si certains en Alimentaire ou en Distribution ont su surfé sur la rhétorique électorale dans leurs créations en OOH (Vico, La Vache qui rit, Spontex, Ikea), d’autres ne se sont pas risqués au jeu de l’humour contextuel et ont accusé de nets reculs vs 2011 comme le secteur des Boissons avec -30% (NESTLE France s’est retiré du média, PEPSICO se désengage, ORANGINA SCHWEPPES et BRASSERIES KRONENBOURG se replient nettement).

A contrario, l’Automobile, l’Habillement Accessoires textile et l’Hygiène Beauté poursuivent à la hausse leurs investissements sur le média avec respectivement +9%, +11% et +36%. On notera que sur le secteur Hygiène Beauté, l’OOH marque la plus belle progression sur la période avec la venue de certains beaux annonceurs : ESTEE LAUDER COSMETIC, SISLEY, CADUM, GROUPE VOG et un fort investissement d’UNILEVER.

 

Laisser un commentaire