Le retour de la décroissance…

L’IREP a analysé les chiffres du marché publicitaire. Avec une baisse de -4,6% des recettes publicitaires, en valeur nette, au premier semestre 2012, le marché retombe sous le niveau du premier semestre 2010. La décroissance affecte la plupart des médias. Parmi ceux qui continuent leur progression, on note le Mobile : + 20,9% (+ 44,3% au 1er semestre 2011), les Imprimés sans adresse : + 2,4% (+ 5,9% au 1er semestre 2011) ou le Search (qui fait une entrée remarquée dans le périmètre de l’étude) avec + 7,0% (+14% au 1er semestre 2011). En revanche, retournement de tendance après deux semestres en progression pour les Magazines : – 3,5% (+ 1,3% au 1er semestre 2011 et + 2,6% au 1er semestre 2010), la Télévision : – 4,2% (+ 3,9% au 1er semestre 2011 et + 12,8% au 1er semestre 2010), la Publicité extérieure : – 4,2% (+ 0,4% au 1er semestre 2011 et + 7,3% au 1er semestre 2010) et les Quotidiens gratuits d’information : – 4,3% (+ 11,3% au 1er semestre 2011 et + 5,7% au 1er semestre 2010).

Comme en 2011, le marché est tiré par le secteur de la distribution, l’automobile et l’habillement. Si le marché bénéficie d’un bon maintient de la publicité locale (Radio, Publicité extérieure, ISA…), des secteurs majeurs comme l’alimentation, les télécoms, les banques et les assurances continuent quant à eux de réduire très nettement leurs investissements publicitaires.

Laisser un commentaire