Mobilier urbain intelligent, au-delà des services : l’information pour tous.

Ne dites plus « MU » mais « MUI » : mobiliers urbains intelligents par JCDecaux en test à Paris.

Le but étant de « faciliter l’accès à l’information, en dehors de ce que peut apporter un smartphone, et créer des rendez-vous », Albert Asséraf, Directeur Général Stratégie, Etudes et Marketing de JCDecaux France.

Le Concept –Abribus : il ne s’agit pas seulement de proposer des équipements de confort (banc et toit plus larges, accès par l’arrière, toit vitré éclairant la nuit et filtrant les rayons du soleil le jour, connexion Wifi gratuite, possibilité de recharger son mobile, un défibrillateur connecté et supervisé à distance par GPRS) mais aussi de donner l’accès à l’information à travers une sélection d’une quinzaine d’applications. Ces applications sont contextuelles et pratiques et font sens pour les usagers de la ville. Elles sont regroupées en 4 bouquets : “Se Déplacer”, “Que faire à proximité”, “Découvrir Paris” et “Culture et Info”.

Les mobiliers intègrent 4 dispositifs numériques :

un bandeau LED : il reprend en temps réel, l’information voyageur de la RATP et l’actualité nationale et internationale de l’AFP (en français et en anglais)

une face de 72’’ : réservée à des photos de la capitale, fournies par La Parisienne de Photographie (cette face aurait vocation à reprendre des contenus publicitaires. Pour le moment en effet, dans le cadre de l’expérimentation, aucune communication commerciale n’est autorisée).

un Décodeur urbain : un dispositif tactile qui se décline, dans le cadre de cette installation sous deux formats d’écrans : 42” et 22” (ce dernier pour les personnes à mobilité réduite).

Un écran de 22” : présente des offres d’emploi géo-localisées. Les annonces mises en avant sont issues d’un partenariat avec Mappingjob.com (Groupe Derichebourg).

Le  Concept-Abribus et le Décodeur Urbain (visible uniquement Place de la Bastille (Angle Bd Henri IV) retient l’attention et l’agrément des parisiens avec plus de 15.000 connexions à l’écran recensées depuis son lancement le 20 mars dernier. Les utilisateurs restent en moyenne 1 minute 27 sur une application. Les Mystères de Paris et Dis moi Où sont les services les plus utilisés.

« au cœur de la ville la rencontre entre l’information et le citoyen », Emmanuel Hoog PDG de l’AFP.

A propos de l’appel d’offres Mobilier Urbain Digital lancé par la ville d’Angers remporté par JCDecaux :

15 mats numériques de 2.5m² et 3 mobiliers LED de 8m². La moitié de l’espace sera exploitée par la municipalité pour sa propre communication, l’autre moitié sera commercialisée par JCDecaux.

Une première : la reprise de contenus en temps réel. Le mode de commercialisation change pour s’organiser autour d’une offre flexible et segmentée, dans une logique de mediaplanning (sur le modèle et le rythme de ce qu’on connait en Radio notamment). En effet, si un annonceur veut être présent une heure par jour pendant un an, cela sera possible. Angers s’avère être une plateforme d’expérimentation avant d’autres

Laisser un commentaire