Articles avec le tag ‘IREP’

IREP, sensation « d’un léger mieux »

Dans un contexte de croissance économique revu à la hausse, +0,2% prévu pour le PIB en 2013, il est permis d’espérer. La tendance baissière de 2012 du marché pub a été naturellement prolongée au 1er trimestre 2013, mais le 2ème trimestre 2013 a montré les  premiers signes de sursaut voire de retournement de tendance. La radio et l’OOH montrent une bonne résistance (sont au-dessus du trend respectivement -1.4% et -1.3% vs -6.4%). L’OOH confirme une PDM en progression avec 13,3% de PDM au 1er semestre 2013 (vs 12,7% en N-1). On retrouve les secteurs contributeurs en OOH : les SERVICES, les  TELECOM. et la DISTRIBUTION. 2013 pourrait même se terminer positivement pour l’OOH avec des pronostiques de l’IREP très favorables pour le média à +0.4%.

 


« Gaie, informative, esthétique et drôle » : la publicité fait partie de nos vies…

81% des Français considèrent que la publicité fait partie de la vie dont 31% de « tout à fait d’accord » (étude de l’ARPP orchestrée par l’IREP et Ipsos). Pour 1 individu sur 2, la publicité est jugée utile. 93% ne se sentent pas manipulés par la publicité, déclarant : « Même avec la pub, je reste libre dans mes choix ». «La publicité est aimée quand elle a un rôle civique, une dimension citoyenne, la volonté de faire changer les comportements à risque, qu’elle fait preuve de responsabilité morale», souligne Ipsos. On constate plusieurs attitudes vis-à-vis de la publicité : les sujets qui dérangent sont variés mais n’ont pas tous la même importance. Ainsi, «dans les médias de masse, les gens sont particulièrement attentifs au fait qu’une publicité puissent être vue par tous», souligne Zysla Belliat, présidente de l’IREP et directrice générale d’Aegis Media Solutions.

Les Français trouvent la publicité gaie (65%), informative (64%), esthétique (63%) et drôle (60%).

Rappel Méthodologie : l’étude prend en compte toutes les formes de communication publicitaire (médias et hors-médias) et toutes les dimensions de la relation à la publicité (usages et vécu, opinions, représentations…). Le terrain de la phase qualitative a réuni, durant la 1ère quinzaine d’avril 2011, trois groupes de personnes dans des tranches d’âge et des zones géographiques différentes : les 60-70 ans ont été recrutés en région parisienne, les 20-30 ans en Avignon et sa région et les 40-50 ans à Tours. Les verbatim ayant émergé lors de cette 1ère phase ont ensuite été validés par l’analyse quantitative sur 1 002 personnes (représentatives de la population des 15 ans et plus), interrogées en octobre 2011 en face à face, à leur domicile.

Nouveautés IREP : mesure les recettes publicitaires sur Mobile

Les recettes publicitaires des médias enregistrent, en valeur nette, une progression de + 2,1% au 1er semestre 2011. Rappel, la progression était de +4,6% au 1er semestre 2010 (+ 3,9% sur l’année).
+ 0.4% pour l’OOH, dont – 5,7% pour le grand format, + 10,9% pour le transport, + 2,2% pour le mobilier urbain et – 8,8% pour la catégorie autres.
Nouveauté : l’IREP mesure les recettes publicitaires sur Mobile (avec la collaboration active de la Mobile Marketing Association France) : 1er semestre 2011 à 16 millions €uros.